Malgré que…

Normalement, « malgré que » ne devrait s’employer qu’avec le verbe avoir: « malgré qu’il ait », etc. 
Le cas échéant, le subjonctif est obligatoire. 
Cependant, on peut utiliser « malgré que » sans le verbe avoir et à l’indicatif avec « malgré le fait que ». 
Cette faute est cependant assez présente, même en littérature. « Malgré que » relève du langage familier. Il est donc préférable d’employer « bien que » ou « quoique » à l’écrit.

Prenons par exemple cette phrase : « Je souhaite que quelqu’un partage cette publication, malgré que ça soit dimanche et que je préfère regarder des vidéos de chats sur internet. » 
Bon gré mal gré, cette phrase n’est pas correcte.

Ici il faut écrire : « Je souhaite que quelqu’un partage cette publication, bien que ça soit dimanche et que je préfère regarder des vidéos de chats sur internet. »
Ou encore: « Je souhaite que quelqu’un partage cette publication malgré le fait que c’est dimanche et que je préfère regarder des vidéos de chats sur internet. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Citation du mois