Noël, étymologie et solstice

Selon de nombreuses sources, le mot « Noël » viendrait du terme latin « Natalis dies ».

Cela signifierait « le jour de la naissance ».

Au niveau de l’étymologie du mot « Noël », on peut s’apercevoir que ce terme ressemble fortement aux termes équivalents dans les langues romanes tels que natale, nadal ou nadau en occitan, ou encore nadal en provençal. Après avoir fait disparaître le dies ainsi que le [i]  et le [s] de Natalis, la lénition – ou adoucissement – de la consonne intervocalique [t] aurait donc donné nadal, puis son amuïssement naal et le terme se serait finalement devenu le terme « Noël » que nous connaissons. En effet, le mot Noël serait attesté dès le 12e siècle. On prétend que c’est l’accent de langue d’oïl qui transforma les [aa] en [oë], mais cela reste à confirmer.

Au-delà du débat de son origine chrétienne représentant la naissance du Christ (on s’en rend compte très clairement en anglais avec le terme « Christmas(s) », soit la « messe du Christ »), le solstice d’hiver était célébré par de nombreuses cultures de par le monde – telles que les cultures celtique et chinoise. On fêtait « le retour du soleil » et de la lumière – d’un point de vue physique et philosophique – dans l’ordre cosmique des choses.

Même si les mois de Janvier, Février et de Mars sont les plus froids. cela reste cependant logique si le soleil commence à « amorcer son retour » dans l’hémisphère nord – car il se produit l’inverse dans l’hémisphère Sud. C’est donc à partir de ce moment que les jours se rallongent en France.

Peu de gens savent que chez les celtiques, le sapin représente la fécondité. Il est capable de faire face à la noirceur et au froid de l’hiver. Il incarne le symbole de la puissance de la vie sur la mort et pourrait à cet égard avoir même un rôle protecteur. Le fait d’aller acheter un sapin n’est donc pas innocent et n’aurait peut-être aucun lien avec la fête Chrétienne… Ce qui est sûr c’est que l’utilisation d’un arbre à feuilles persistante symboliserait la vie éternelle pour de nombreuses cultures (en Égypte antique ou Chine notamment).

De nombreuses théories expliquent également le fait de décorer et d’accrocher des boules rouges au sapin, parmi lesquelles une prétendant que les Chrétiens souhaitaient symboliser des pommes pour représenter le fruit défendu. Il est cependant difficile de connaître la raison exacte. Le fait de briller dans l’obscurité, avec la bonne étoile guidant vers le sommet – au sens proche comme au figuré – pour également avoir un sens bien plus profond qu’il n’y parait.

Le Père Noël gère les demandes par internet cette année… Crise oblige…

Sur ce, comme le Père Noël est sur son PC, probablement en train de jouer à Candy Crush après avoir reçu votre email pour votre liste de cadeau, je vous laisse pour cette année car je m’apprête à me préparer pour les fêtes également. N’hésitez pas à m’en dire plus si vous connaissez l’origine du sapin ou les rites et coutumes de Noël. Ne mangez pas trop de chocolat (pas comme le goinfre ci-dessous). En ces temps étranges, la santé importe grandement…

Quelle goinfre celui-là, il pense qu’à manger…

Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous ! Et Joyeux Noël ! Ho ho ho !

😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *